Le boulevard de l'actu finance !

Où investir immobilière Île-de-France ?

L’Île-de-France est une petite région de la France où investir en immobilier n’est pas chose facile. Malgré sa petitesse en termes superficie, les investisseurs ne cessent de poser leurs pas dans cette région. Surtout que le Grand Paris Express s’apprête à venir dans cette région, la concurrence sera encore très rude. Alors, comment arriver à investir en immobilier dans cette région de la France ?

Investir à Saint-Denis

Lorsqu’il est question de faire un peu l’histoire de la France, la ville de Saint-Denis constitue la nécropole de tous les rois de la France. Pour avoir plus d’informations sur l’investissement immobilier dans cette ville, rendez-vous ici. Par le passé, Saint-Dénis n’avait pas une réputation digne du nom. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il est aujourd’hui remarquable que certains endroits de cette ville soient riches en termes d’atouts et d’autres non. Toutefois, elle est favorable en termes d’investissement immobilier surtout au cœur de la ville. Le centre-ville de Saint-Denis dispose d’un marché de proximité à fort potentiel. Il y a aussi le quartier industriel appelé Pleyel-Confluence et le Floréal-Allende-Mutuelle qui est un quartier riche en atout touristique avec pas mal de parcs.

Saisir au plus vite possible L'Aubervilliers pour investir en immobilier

Pour les investisseurs avertis, rien ne doit les arrêter à prendre d’assaut l’Aubervilliers pour les investissements immobiliers. Cette ville, avec toutes ces caractéristiques séduisantes, est un endroit où l’investissement en immobilier est très favorable, car elle est accessible en moyenne à environ 4.000 £/m2. Donc, c’est certain que c’est une meilleure cible pour les investisseurs immobiliers. Lorsque s’achèvera la construction des lignes 15 et 12, les opportunités en termes d’investissement immobilier vont pleuvoir. Il y aura davantage de croissances commerciales qui auront lieu à l’Aubervilliers. L’impact économique sera tellement grand dans cette ville dans les années à venir, alors aux investisseurs, à bons entendeurs !